Test de l’aspirateur robot Neato Robotics XV Signature

Neato XV Signature
Un look de console de jeux vintage… on aime ou on aime pas.

On est tous d’accord pour dire que le concept est génial, mais rares sont les produits qui divisent autant les avis des utilisateurs que l’aspirateur robot : simple gadget pour certains, outils indispensable pour d’autres. Qu’en est-il de cet appareil aux allures de Megadrive ?

Un aspirateur robot pas comme les autres

Les grandes marques sont connues : iRobot (roomba), Samsung, LG, Rowenta… mais toutes utilisent des technologies différentes qui font qu’un aspirateur robot ne vaut pas (du tout) un autre. Il est donc prudent de ne pas se fier au prestige de la marque et de faire attention au principe de fonctionnement qui divise ces appareils en deux catégories : les aveugles et les voyants.

Dans les aveugles, on trouve les robots les plus vendus : les Roomba. Le principe est simple et imparable, le robot rebondi sur les murs de manière aléatoire et applique ainsi la loi de Murphy : s’il y a une chance pour que le robot passe à un certain endroit, avec le temps, il finira toujours par y passer. C’est le principe en gros, sans parler de son algorithme qui lui permet de s’adapter à certaines situations.

Seulement voilà, algorithme ou pas, mon Roomba 520 avait tendance à vider sa batterie en passant 20x aux mêmes endroits, en ignorant le petit passage qui lui aurait permis de passer à une autre pièce et qu’on appelle communément ‘une porte ouverte’. Bref, quand il fut temps de le remplacer, je me suis tourné vers un appareil de la seconde catégorie : un voyant.

Dans les voyants, on trouve principalement Samsung avec son ‘visionary mapping’. Je n’ai jamais testé ces robots mais le principe et ses limites sont faciles à comprendre et à imaginer : une caméra placée sur le capot du robot photographie votre plafond et analyse les angles pour cartographier la pièce. Ce système lui permet, en théorie, de se positionner dans l’espace pour se déplacer plus intelligemment.

Et le Neato alors ? Les appareils Neato sont des appareils voyants, mais très différents. Ils utilisent un télémètre laser, caché dans la tourelle, qui scanne continuellement la pièce à hauteur des pieds. Ils sont donc capables de cartographier les pièces très précisément, en détectant les ouvertures de porte et les différents espaces séparés par votre mobilier (comme un coin salon délimité par un canapé, par exemple). Le résultat est spectaculaire et constitue l’atout n°1 de ces produits : le robot aspire méthodiquement chaque m², pièce par pièce, et traverse d’une traite votre appartement, en contournant les obstacles sans hésitation, pour retourner à sa base de recharge. C’est assez fascinant à regarder.

Le télémètre laser du Neato scanne la pièce à hauteur des pieds.

Vivre avec un Neato au quotidien

Comme tous les aspirateurs robots ‘haut de gamme’, celui-ci est programmable, ce qui me semble aujourd’hui être d’un intérêt capital (voir pourquoi ci-dessous).  Est-ce qu’il est efficace ? Oui, sa force d’aspiration égale quasiment celle d’un aspirateur classique. A-t-il des défauts ? Oui !

Le bruit. Le niveau sonore obtenu en fonctionnement est relativement ahurissant (pour un aspirateur robot et un appareil de cette taille). A l’allumage, le son qu’il produit peut être facilement comparé à celui d’un Spitfire de la seconde guerre mondiale, dans votre salon. Vous imaginez le bruit que peut faire une minuterie de cuisine ? Comparons-le à celui produit par le robot :

Est-ce vraiment un défaut ? Oui et non : n’imaginez pas le faire tourner la nuit pendant que vous dormez, mais son niveau sonore est proportionnel à sa capacité d’aspiration et le fait qu’il soit programmable vous permet de ne jamais l’entendre, finalement.

Les défauts habituels des robots aspirateurs.  N’espérez pas gagner du temps 5min après avoir ouvert la boite : utiliser un robot aspirateur demande de préparer son appartement un minimum, et aussi intelligent que cet aspirateur soit, il ne vous évitera pas de devoir suivre ces règles de base :

  1. Evitez les tapis à poils longs, les robots n’aiment pas. Soit ils n’arriveront pas à monter dessus, soit ils n’arriveront pas à en sortir.
  2. Rangez tout ce qui traine au sol et particulièrement les lacets, les ficelles, les lanières, les cordons, les fils, les cables… bref, vous aurez compris l’idée. Bien qu’un système lui permette de se dégager quand ses brosses s’emmêlent, ça ne marche pas à tous les coups et surtout, ça peut endommager votre robot :

    Un cordon de stores qui traine peut endommager les lamelles de la brosse.
    Un cordon de stores qui traine peut endommager les lamelles de la brosse.
  3. Le sol doit être sec. C’est bête, mais un vomi de chat, une gamelle d’eau… et c’est la catastrophe.

L’absence de brosses latérales. Bien que le firmware ait été mis à jour (le robot cache un port micro-USB) pour manoeuvrer plus efficacement dans les coins, le robot laissera systématiquement une bande de poussière d’environ 1cm de large dans les coins, le long des plaintes et autour des pieds de chaises/tables. Un manque corrigé avec la nouvelle série « Botvac » mais qui, dans ce cas-ci, vous empêchera de faire 100% confiance au robot pour l’aspiration des sols.

Au final, gadget ou pas ?

Définitivement, non. Bien qu’il ne remplace pas un aspirateur traditionnel, il permet aux fainéants (comme moi) et aux possesseurs d’animaux (comme moi), d’avoir un appartement plus propre et plus sain (cette version possède un filtre ‘haute performance’ anti-allergènes), sans effort.

Publicités

Une réflexion sur “Test de l’aspirateur robot Neato Robotics XV Signature

  1. 6 mois que je l’ai, un vrai bonheur, gain de temps assuré pour maman débordée qui jongle entre les enfants, les courses, le ménage, le travail, …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s